Le Nia: une activité accessible à tous.

Avec le Nia vous travaillez la flexibilité, l’agilité et la mobilité.
Les mouvements réalisé avec le Nia sont conçus pour apporter légèreté au corps et à l’esprit. Aucun des mouvements du Nia ne sont traumatisant pour les articulations ce qui fait que ce sport soit accessible à tous et à tous les âges.

Le nia est basé sur trois niveaux d’intensité possibles, vous permettant de faire fonctionner votre corps suivant votre degré de fatigue ou de forme. On voit donc que le Nia permet de relier les niveaux physique, mental et spirituel. Activité ludique tout en restant dynamique, vous ressentirez très vite la relaxation et l’apaisement qu’elle apporte.

Les médecins nous le disent en permanence, nous devons bouger son corps. Évidemment, on se dit toujours qu’un jour on va le faire, mais le quotidien est tellement contraignant qu’il est difficile de trouver un espace libre pour pratiquer un sport ou une activité qui permettent de se dépenser et d’entretenir notre corps. Un tas de pratiques ont vu le jour, qu’elles soient tonicardiaques, lentes ou assouplissantes, chaque discipline ayant ses adeptes, ses avantages mais aussi ses contre-indications. Les hommes préfèrent les activités explosives et pratiquées à l’extérieur alors que généralement, les femmes préfèrent se bouger en petit comité et à l’intérieur. Les activités physiques prisées par les femmes relèvent plus souvent de la danse, du yoga ou de la gymnastique.

Une discipline est en train de monter et d’acquérir les faveurs d’un nombre de plus en plus grand d’adeptes. Son nom: le Nia. Cette activité dont on parle de plus en plus, est pourtant sortie des esprits de Debbie et Carlos Rosas dans les années 80 aux États-Unis. Si l’on veut résumer le Nia, il faudrait imaginer une combinaison de danse, d’arts martiaux et de conscience corporelle. Cela paraît compliqué et surtout ardu, ce qui n’est pas le cas. Par contre les effets ressentis sont vraiment bienfaiteurs et cette activité offre de réels atouts.

On peut tout de même dire que cette technique intègre des techniques orientales en les modelant sur les possibilités et les caractéristiques de l’esprit occidental. En effet, dans les courants de pensée de la prise de conscience corporelle auxquels fait appel le Nia, on retrouve le yoga typiquement Asiatique, les deux autres méthodes étant celles d’Alexander et de Feldenkrais. Celles-ci se penchent surtout sur les postures que nous faisons prendre à notre corps dans la vie quotidienne, et insistent sur la conscience que l’on en a en permanence.

Pour les arts martiaux, nous retrouvons le Tai chi chuan, le Tae Kwan do et l’Aïkido. On comprendra aisément que ces trois disciplines, là encore, mettent l’accent sur la précision du geste et sa fluidité, permettant de rester en prise directe avec notre corps en restant attentif au mouvement que l’on est en train d’effectuer. Le troisième volet est inspiré par les danses jazz et moderne, ainsi que celle d’Isadora Duncan. Cette dernière laisse place à l’imagination et permet un relâchement total, les deux premières étant marquées par la rythmique.

Regardez la vidéo sur les techniques du Nia :

Dans la même catégorie:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *