Produits conseillés ou à éviter pour le respect de la flore naturelle

Image femme intimeEncore souvent tabou, le sujet de l’hygiène intime n’est pas souvent abordé malgré la grande importance qu’il revêt.
Parce que rester fraîche est une préoccupation quotidienne tant pour le bien-être que pour la santé, l’hygiène intime ne doit pas être négligée.

Mais le sujet n’est pas toujours connu et les femmes ne savent pas toujours à qui s’adresser pour savoir que faire.
Raison pour laquelle nous avons choisi de traiter l’hygiène intime et de répondre à vos attentes.

Quels produits utilisés pour l’hygiène intime ?

Tous les produits courants, les gels douche, les bains moussants et savons divers ne sont pas forcément adaptés pour l’hygiène intime.

Souvent trop agressifs, leur pH (taux d’acidité) est différent de celui de notre peau et ne respecte pas l’équilibre naturel.

L’acidité des muqueuses génitales permet en effet de garantir le maintien de la flore vulvo-vaginale nécessaire pour préserver l’appareil génital féminin des mycoses et infections diverses.

Le choix du savon pour votre hygiène intime est donc capital.
Préférez un savon neutre, à pH doux.

Des produits spécialement conçus pour l’hygiène intime sont disponibles ; leur pH est adapté à celui des muqueuses et n’est donc pas agressif.

Ces produits sont particulièrement recommandés si vous êtes sujette à des infections urinaires à répétition, si vous ressentez des irritations ou une gêne particulière.

En cas de persistance des troubles, consultez votre gynécologue ou médecin traitant.

Pour les vacances ou lorsque vous êtes en déplacement, en voyage, pensez aux lingettes spéciales hygiène intime.

Hygiène et les règles menstruelles

Que vous utilisiez des tampons ou des serviettes hygiéniques, changez-les régulièrement, environ toutes les 4 heures (sauf la nuit où vous pouvez les garder jusqu’au matin).

Si vous utilisez des tampons, veillez à choisir le modèle adapté au flux de vos règles lequel varie par ailleurs entre le début et la fin des menstruations.
Un tampon trop gros et absorbant en fin de cycle risque d’irriter le vagin et d’entraîner le développement d’une mycose.
De la même manière un tampon changé trop fréquemment peut être source d’irritation.

L’utilisation de protège-slips n’est conseillée que pendant le cycle menstruel.
Le port continu de protège-slip peut en effet favoriser l’apparition de mycoses, infections ou irritations en raison de l’absorption constante de l’humidité des parties génitales.

Ce qu’il ne faut pas faire en matière d’hygiène intime :

Evitez l’utilisation du gant de toilette : concentré de microbes, le gant de toilettes ne devrait servir qu’une seule fois et être changé… mieux vaut tout simplement vous lavez les parties génitales à mains nues.

Trop d’hygiène peut nuire au bon équilibre de la flore vaginale.
Un lavage matin et soir, sous la douche est suffisant.

Les douches vaginales ne sont conseillées qu’en fin de cycle menstruel mais ne doivent en aucun cas être systématiques au quotidien.
Le vagin possède en effet la particularité de se nettoyer de lui-même.
La flore vaginale présente par ailleurs des propriétés anti-infectieuses qui se suffisent à elles-mêmes et qui pourraient être altérées en cas de lavage intérieur trop intensif.

Evitez l’utilisation de parfums ou déodorants intimes qui risqueraient de provoquer des irritations et démangeaisons.

Préférez des matières en coton pour vos sous-vêtements.
Les fibres synthétiques peuvent en effet être source de mycoses, irritations ou infections en raison de la macération et de l’échauffement qu’elles provoquent.

Evitez par ailleurs le port de pantalons, collants ou sous-vêtements trop serrés. Les frottements qu’ils génèrent peuvent être source d’irritation.

Attention également aux strings qui peuvent être inconfortables et générer une gêne notamment s’ils sont en matière synthétique.

Dans tous les cas, toute gêne, irritation ou démangeaison doit faire l’objet d’une consultation chez votre gynécologue ou médecin traitant qui saura vous prescrire le traitement adapté.

Dans la même catégorie:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *